Forage à Echillais, septembre 2018

Equipés de leur machine à forer, nos scientifiques se sont installés en septembre à Echillais, au bord du canal Charente-Seudre.

Mission en cours
Les murmures du marais
RencontresTémoignagesForageSonsParcours

La commune d’Echillais est bordée au nord par le fleuve Charente et à l’Est par le canal Charente-Seudre, appelé localement canal de la Bridoire. Cette commune rurale était composée entre 1840 et 1924 d’une population active : un tiers d’agriculteurs, un tiers de carriers et un tiers d’ouvriers, traversant chaque jour la Charente pour se rendre à l’Arsenal de Rochefort.

En juillet 2018, nous sommes allés rencontrer plusieurs habitants pour découvrir histoires, souvenirs et anecdotes liés au territoire : vie quotidienne du bourg, activités dans les marais, franchissements de la Charente, etc.

Nous remercions tout particulièrement Isabelle Bujadoux, qui a organisé ces rencontres, ainsi que les Echillaisiens pour leur participation et leur accueil chaleureux : Jean-Pierre Fontaine, Michel et Yvette Fréland, Paulette Guillet, Pierre Jaumier, Lucien Meunet, Marcel et Gisèle Renard.

Plusieurs membres de notre équipe, en collaboration avec le Centre International de la Mer, se sont rendus à la rencontre des habitants d’Echillais. Leurs témoignages nous ont aidés à comprendre l’histoire et la mémoire de la commune, et à localiser le site idéal de forage. Ces témoignages sont accessibles ci-dessous.

Alberto Sémafore a choisi d’installer le chantier de fouilles en bordure du canal de la Bridoire qui relie la Charente à la Seudre, à l’est du bourg d’Echillais. Seul canal navigable aménagé dans les marais des environs de Rochefort, il a été réalisé en plusieurs campagnes de travaux entre la fin du 18e siècle et les années 1880.

Les fouilles n° c _FM_3_2_2018 au niveau de la jonction du canal et de l’Arnoult ont été fructueuses. Le cabinet Sémafore a mis en évidence un courant sonore sur le territoire.

Le public a suivi avec beaucoup d’intérêt cette campagne et les témoignages des habitants qui ont permis de localiser cette zone de forage idéale.

Une fois analysés par nos scientifiques, les sons prélevés lors des forages sont à votre disposition ci-dessous.

Un parcours sonore mêlant le contenu sonore extrait par notre équipe, les témoignages des habitants de la commune ainsi qu’une création inédite devrait voir le jour prochainement. Scrutez l’agenda afin de suivre les évolutions de ce projet.

Rencontres

La commune d’Echillais est bordée au nord par le fleuve Charente et à l’Est par le canal Charente-Seudre, appelé localement canal de la Bridoire. Cette commune rurale était composée entre 1840 et 1924 d’une population active : un tiers d’agriculteurs, un tiers de carriers et un tiers d’ouvriers, traversant chaque jour la Charente pour se rendre à l’Arsenal de Rochefort.

En juillet 2018, nous sommes allés rencontrer plusieurs habitants pour découvrir histoires, souvenirs et anecdotes liés au territoire : vie quotidienne du bourg, activités dans les marais, franchissements de la Charente, etc.

Nous remercions tout particulièrement Isabelle Bujadoux, qui a organisé ces rencontres, ainsi que les Echillaisiens pour leur participation et leur accueil chaleureux : Jean-Pierre Fontaine, Michel et Yvette Fréland, Paulette Guillet, Pierre Jaumier, Lucien Meunet, Marcel et Gisèle Renard.

Témoignages

Plusieurs membres de notre équipe, en collaboration avec le Centre International de la Mer, se sont rendus à la rencontre des habitants d’Echillais. Leurs témoignages nous ont aidés à comprendre l’histoire et la mémoire de la commune, et à localiser le site idéal de forage. Ces témoignages sont accessibles ci-dessous.

Forage

Alberto Sémafore a choisi d’installer le chantier de fouilles en bordure du canal de la Bridoire qui relie la Charente à la Seudre, à l’est du bourg d’Echillais. Seul canal navigable aménagé dans les marais des environs de Rochefort, il a été réalisé en plusieurs campagnes de travaux entre la fin du 18e siècle et les années 1880.

Les fouilles n° c _FM_3_2_2018 au niveau de la jonction du canal et de l’Arnoult ont été fructueuses. Le cabinet Sémafore a mis en évidence un courant sonore sur le territoire.

Le public a suivi avec beaucoup d’intérêt cette campagne et les témoignages des habitants qui ont permis de localiser cette zone de forage idéale.

Sons

Une fois analysés par nos scientifiques, les sons prélevés lors des forages sont à votre disposition ci-dessous.

Parcours

Un parcours sonore mêlant le contenu sonore extrait par notre équipe, les témoignages des habitants de la commune ainsi qu’une création inédite devrait voir le jour prochainement. Scrutez l’agenda afin de suivre les évolutions de ce projet.